Comment évolue la coxarthrose destructrice rapide ?

par restaurantguadeloupe
669 vues
Coxarthrose destructrice rapide : l’évolution de la maladie

La coxarthrose est une maladie des articulations de la hanche résultant de l’usure de la couche de glissement cartilagineuse entre la tête du fémur et la colite. Très vite, elle prend de l’ampleur et se mue en une coxarthrose rapidement dévastatrice dont les effets sont plus sérieux. Voici quelques points essentiels à connaître sur l’évolution de la coxarthrose destructrice rapide.

ARTIMIUM-360 vous apporte 6 actifs naturels qui agissent en synergie pour le confort des articulations

Les phases d’évolution de la coxarthrose destructrice rapide 

La coxarthrose destructrice rapide est une affection qui atteint le plus souvent les femmes âgées d’au moins 50 ans. Bien évidemment elle touche également les hommes, mais ceux-ci semblent, selon certaines études, peu affectés. Cependant, ils peuvent souffrir de la maladie. Dans sa progression, elle passe par quatre étapes que sont :

  • Le ramollissement ou la chondromalacie
  • L’apparition de fissures superficielles
  • Le détachement d’un clapet cartilagineux
  • L’ulcération avec mise à nu de l’os sous-chondral.

Chacune de ces phases de ce trouble est responsable d’une aggravation des symptômes, dont les douleurs articulaires qui sont plus intenses. En effet, plusieurs facteurs entrent en jeu dans l’évolution de cette pathologie articulaire. Pour cela, rapprochez-vous de votre médecin pour obtenir un diagnostic complet de votre état de santé et aussi pour bénéficier d’un suivi approprié.

ARTIMIUM-360 vous apporte 6 actifs naturels qui agissent en synergie pour le confort des articulations

Les facteurs pouvant accélérer les effets de cette forme de la maladie

En effet, plusieurs habitudes ou activités que vous menez au quotidien peuvent accélérer les effets de la coxarthrose fulgurante et dévastatrice. Au nombre celle-ci, on peut citer les exercices contraignants ou encore la présence d’une autre pathologie articulaire.

Quelques points essentiels à connaître sur l’évolution de la coxarthrose destructrice rapide

Les activités nécessitant le mouvement de la hanche

En général, le sport est une activité qui permet de renforcer les articulations en améliorant le lien entre les ligaments des articulations de la hanche. Ainsi, la marche concourt à régénérer le liquide permettant le glissement cartilagineux entre la tête du fémur et la colite. La course, quant à elle, favorise la dégradation de surplus nocif d’acide gras dans l’organisme.

Bien que le sport soit bénéfique pour la santé et qu’il préserve des maladies articulaires, ses effets sont tout autres si vous souffrez déjà de la coxarthrose destructrice rapide. Les activités nécessitant l’action des articulations de la hanche peuvent accélérer la destruction du cartilage sur les os et engendrer une excroissance osseuse. Cette dernière est responsable de déformations anatomiques qui peuvent vous rendre invalide et sont uniquement opérables grâce à la chirurgie.

La présence d’une autre pathologie métabolique ou articulaire

Un autre facteur pouvant causer l’accélération des mutations de la coxarthrose destructrice rapide est la présence d’un trouble articulaire ou d’une pathologie métabolique. Cette dernière peut être la goutte ou une affection responsable de l’accumulation de cristaux au niveau des articulations de la hanche. Le surpoids ou la prise de poids est également l’une des causes de l’aggravation de cette maladie, car il favorise la destruction du cartilage.

En ce qui concerne les maladies articulaires, la coxarthrose est susceptible d’être accélérée par la plupart d’entre elles en raison des réactions inflammatoires généralisées qu’elles causent. D’ailleurs, la coxarthrose est parfois provoquée par la gonarthrose ou arthrose du genou, à cause de l’excroissance osseuse qu’elle engendre au niveau du fémur.

Les antécédents familiaux

La coxarthrose ravageuse expéditive est parfois contractée des suites d’une anomalie génétique. Lorsqu’un parent au moins possède le gène de cette affection, il peut donc le transmettre à son enfant. Cette transmission s’effectue suivant certains critères de dominance et de récessivité.

Par ailleurs, cette maladie peut également être accélérée par l’éveil d’une gêne endormie. Celui-ci peut donc s’éveiller après 50 années d’existence. Notez que les traitements dans ce cas sont symptomatiques pour la plupart et permettent uniquement de calmer le mal. Vous devez consulter au plus tôt un médecin pour connaître votre état de santé.

En résumé, la coxarthrose destructrice rapide est une forme bien plus agressive de la coxarthrose généralement connue. Pensez donc à contacter un médecin en urgence dès l’apparition des premiers symptômes pour vous éviter les complications.

ARTIMIUM-360 vous apporte 6 actifs naturels qui agissent en synergie pour le confort des articulations

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

vous pourriez aussi aimer

Laissez un commentaire